in

Nicolas Hulot sommé de quitter le gouvernement




La non-interdiction du glyphosate d’ici 2021 pourrait bien être le sujet polémique de trop pour Nicolas Hulot. Alors que l’Assemblée nationale vote la loi Agriculture et Alimentation, la promesse de campagne d’Emmanuel Macron d’interdire la commercialisation du glyphosate en France n’y figure pas. Un scandale pour l’eurodéputée écologiste Michèle Rivasi qui s’est dite écoeurée, mercredi 30 mai au micro de France Bleu Isère. « Je trouve que c’est un renoncement, un reniement, alors que la France faisait figure de leader (…) Je n’ai jamais vu une loi aussi anti-écolo, aussi anti-environnement », a-t-elle lancée. Michèle Rivasi regrette que Nicolas Hulot ne se soit pas battu pour éviter cette marche arrière gouvernementale. Pour elle il n’y a plus de doute, il doit quitter son poste. « Comment peut-on rester dans un gouvernement qui est là pour faire plaisir au privé et pas à l’intérêt général (…) Je lui donne un conseil ce matin : Pars Nicolas Hulot, sinon tu ne pourras pas rester droit dans tes bottes ». Le ministre de la Transition écologique déjà annoncé plusieurs fois sur le départ a récemment annoncé qu’il déciderait courant de l’été 2018 si oui ou non il poursuit l’aventure au côté d’Emmanuel Macron.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quand ta petite danse fini mal… Plouf, à l’eau

CHRIST(OFF) – Bande-annonce