in

La révélation inattendue de Michel Sardou




300 000 exemplaires vendus pour « Le choix du fou ». Le dernier album de Michel Sardou a rimé avec succès avant que le chanteur de 71 ans ne tire sa révérence. Pourtant, au départ, à ses débuts, c’était loin d’être gagné. « Je n’étais pas d’une famille de chanteurs, je n’étais pas plus intéressé que cela par la chanson (…) J’avais très peu de voix lorsque j’ai commencé », s’est souvenue la star au micro de RTL ce mardi 24 juillet. Rapidement, il va rattraper son petit retard en prenant notamment des cours de chant, et en travaillant ses cordes vocales, comme le rappelle le fan d’Yves Montand. Je suis tombé sur un professeur extraordinaire. Il m’a dit : « C’est bien simple, tu as 8 jours pour comprendre. Si dans 8 jours tu n’as pas compris comment ça fonctionne, tu te tires, je n’ai pas besoin de te donner de cours de chant, tu ne seras jamais chanteur » », raconte Michel Sardou sur RTL. Une technique reposant sur « la respiration et la circulation de l’air à travers le corps » qui a rapidement été compris par le principal intéressé, qui lui a permis de gagner en puissance et de chanter, selon lui tous les registres, en dehors du classique. « Comme je ne chante jamais deux jours de suite de la même façon, ça serait impossible à l’opéra », révèle le chanteur qui utilise sa voix comme un jeu, même s’il indique fumer moins, notamment pour la préserver.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce bébé éléphant de mer est très câlin… Gros bisous

Un jogger a une petite envie pressante… Pris en flag