in

Une séance presque parfaite – Episode 5 : le mensonge au cinéma




L’équipe d’Une séance presque parfaite s’intéresse ce mois-ci au concept de la suspension consentie de l’incrédulité.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une cliente devient folle et fait passer la serveuse du drive par la fenetre

Elle a des cheveux magnifiques… ah mais… attendez..