in

Attentat de Charlie Hebdo : le témoignage glaçant de Philippe Lançon




Plus de trois ans après l’attentat de Charlie Hebdo, Philippe Lançon l’un des survivants de la rédaction décimée prend la plume pour raconter l’horreur qu’il a vécu. Alors que son livre “Le Lambeau” aux éditions Gallimard sort en librairie jeudi 12 avril, Le Monde en publie quelques extraits. L’auteur revient sur les minutes qui ont précédé l’attaque. “Quand je suis arrivé, la conférence avait commencé. J’ai voulu prendre un exemplaire de l’édition du jour, mais il n’y en avait plus (…) Je me rappelle avoir plus ou moins dit : “C’est quand même incroyable qu’il n’y ait pas assez d’exemplaires du journal pour chacun de nous le jour où il est publié et où nous devons en parler.” Charb a eu un sourire ironique et bienveillant qui signifiait : “Tiens, Lançon fait son caca nerveux !” Honoré, avec sa gentillesse habituelle, a sorti de son sac l’un de ses deux exemplaires et me l’a donné”.

Philippe Lançon se souvient ensuite que la conférence de rédaction se déroulait comme d’habitude jusqu’à ce moment où il a entendu les bruits des balles. Touché au moins à trois reprises, il dit n’avoir rien senti. “J’étais maintenant à terre, sur le ventre, les yeux pas encore fermés, quand j’ai entendu le bruit des balles (…) Celui qui avançait vers le fond de la pièce et vers moi tirait une balle et disait : “Allah akbar !” Il tirait une autre balle et répétait : “Allah akbar !”

Arrive enfin le moment où il découvre les corps sans vie de ses collègues et amis morts sous le coup des balles. Lui, il sera touché très sérieusement au visage et devra endurer pas moins de 13 opérations de la mâchoire.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je crois que le lapin de Pâques a fait peur aux gamins… Cauchemardesque